Écran bleu : pensez à la pile du CMOS

Écran bleu : pensez à la pile du CMOS

Après un « blue screen of death » ou écran bleu de la mort (cf image, attention aux âmes sensibles), il se peut que votre ordinateur est enregistré de mauvaises informations dans son BIOS. Cela peut arriver notamment après une mise à jour de pilotes ou un changement matériel.

Son quoi déjà ? 😕 BIOS ou « Basic Input Output System ». Dans la langue de Molière, cela nous donne « Système de gestion basique des entrées et des sorties », mais avouez que ça sonne tout de suite moins bien. C’est un programme lié à votre carte mère qui, entres autres, analyse à chaque démarrage les différents composants connectés à celle-ci. Il s’assure du bon fonctionnement de vos différentes cartes, de votre lecteur DVD, de vos disques durs… Il vous permet aussi d’accéder à différents réglages pour votre carte mère. Pour cela, il faut être réactif (éviter le matin 😋 ) ! Dès le premier écran, il faut taper soit sur la touche DEL soit F2 soit F10 selon la marque de votre BIOS. Vous aurez alors accéder à différents paramètres notamment au choix du lecteur de démarrage. Utile si vous souhaitez installer ou réparer Windows via son DVD.

Revenons à cet écran qui fait peur. Comme dit précédemment, il apparaît souvent après la mise à jour de pilotes volontaire ou involontaire ou un changement matériel. Dès lors, les informations précédemment enregistrées par votre BIOS ne coïncident plus avec la réalité, d’où le bug. L’écran bleu précise d’ailleurs « HARDWARE » dans son charabia. Pour parer à ce problème, il suffit donc d’effacer les informations contenues dans la mémoire de votre BIOS.

La marche à suivre en un saut de pile

Retrait de la pile du CMOS

Pour cela, il vous suffit de retirer sa pile à l’aide d’un tournevis en appuyant sur le crochet qui la maintient, puis de la réinsérer après 2 min. Cette pile est rattaché à une puce électronique : le CMOS ou Complementary Metal Oxide Semiconductor. Cette puce est capable de stocker des informations, notamment celles du BIOS, et de les conserver même quand votre ordinateur est éteint. Si elle est déconnectée, elle ne reçoit plus d’énergie pour maintenir la sauvegarde du BIOS et la perd. Au redémarrage, le BIOS va réanalyser votre matériel et cela peut suffire à relancer votre ordinateur.

N.B. : la pile du CMOS est une pile CR 2032 (la même qui se trouve dans les pèse personnes) qui, comme toutes les piles et toute chose en ce monde, peut s’estomper. Si jamais votre horloge Windows a remonté le temps c’est que votre pile est morte. Changez là et tout rentrera dans l’ordre. La pile permet aussi de maintenir la sauvegarde de la date et de l’heure du BIOS. Si elle cesse de fonctionner, la carte mère se remet tout naturellement à sa date de production.

Toujours dans l’espoir d’avoir été clair, n’hésitez pas à poser vos questions !

Pour plus d’informations : www.commentcamarche.net

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.